Montréal : (514) 351-8989
Laval : (450) 625-8989
Rive-Sud : (450) 449-7979

Comment survivre à une invasion de fourmis? M. Michel Grenier de chez Exterminateurs Associés tente de répondre à cette question sur son blogue.

Comment survivre à une invasion de fourmis, Exterminateurs Associés, photo

Comment survivre à une invasion de fourmis?

Bien que peu dangereuse pour la santé, la présence des fourmis peut s’avérer nuisible et très désagréable. Très bien organisés, ces insectes s’attaquent principalement à votre cuisine à la recherche d’eau et de nourriture. Généralement, on observe quelques fourmis sans s’en inquiéter puis, très vite, elles s’organisent en file indienne pour rapporter les denrées alimentaires et c’est à ce moment que l’on cherche à agir. Zoom sur les réflexes à avoir pour l’extermination fourmis.

1ère étape: Identifier l’espèce de fourmis

Avant de réagir face à une invasion de fourmis, il est primordial d’identifier l’espèce à laquelle nous faisons face. En effet, il existe plusieurs espèces de fourmis et chacune d’entre elles possèdent ses propres caractéristiques. Ces dernières ont un impact direct sur leurs habitudes, et donc sur le traitement à adopter pour les exterminer. Découvrons en somme les principales différences entre les types de fourmis. Nous nous concentrerons sur les trois espèces de fourmis les plus communes.

Les fourmis de pavé

Les fourmis de pavé mesurent entre 2.5 et 4 mm en longueur et est généralement de couleur brun foncé. Ce type de fourmis vit en colonie; il est donc bien souvent nécessaire de dénicher le nid pour arriver à la source du problème. Malgré que la colonie vive généralement à l’extérieur des maisons, les aliments gras ou sucrés ainsi que les endroits humides sont des éléments qui peuvent attirer la fourmi de pavé à l’intérieur de votre demeure.

Les fourmis charpentières

Les fourmis charpentières mesurent entre 6 et 12 mm de longueur et vivent en fourmilière. À l’extérieur, on les retrouve généralement près de bois mou exposé à l’humidité. Cela peut se traduire par des arbres, galeries ou encore du bois pourri où elles y installeront leur nid. Leur motivation de pénétrer dans les maisons est principalement pour trouver de la nourriture pour le reste de la fourmilière. Elles chercheront donc, elles aussi, les aliments sucrés et gras.

Les fourmis pharaon

Enfin, le troisième type de fourmi le plus commun se compose des fourmis pharaon. Ces dernières sont plus petites que leurs consœurs; elles mesurent entre 1.5 et 3 mm. Contrairement aux autres nids de fourmis qui n’ont qu’une reine, cette espèce peut en compter plusieurs au sein de la même colonie dû à leur reproduction rapide. Ce type de fourmis dépend plus de l’homme que les autres espèces. La fourmi pharaon cherche particulièrement des sources de chaleur artificielle qu’elle peut trouver à de nombreux endroits dans votre demeure. Le garde-manger, une boîte en carton ou encore votre placard de salle de bain n’en sont que quelques exemples.

Pour plus d’informations sur les différents types de fourmis et leurs caractéristiques, consultez notre page sur l’extermination fourmis.

Éviter l’apparition des fourmis

Mieux vaut prévenir que guérir, avant de chercher à s’en débarrasser, évitez de rendre leur installation possible. Les fourmis qui osent s’aventurer dans votre domicile vont d’abord chercher à estimer le potentiel de vos placards ! Pour éviter qu’elles ne souhaitent revenir, il en faut pas faciliter l’accès à la nourriture. De manière générale, les produits alimentaires doivent être rangés pour être les moins accessibles que possible. Il faut également veiller à rincer la vaisselle, les pots usés et fermer tous les sacs contenant du sucre ou de la farine. En bref : limiter tous accès aux denrées ou restes alimentaires.

Ultime solution : appeler un exterminateur de fourmis

Si malgré ces efforts, les insectes se sont installés dans votre logement, une extermination fourmis sera nécessaire. Ces nuisibles pénètrent généralement par de petits endroits tels que des fissures dans les murs, des trous ou encore des fenêtres mal isolées. Les logements plus anciens possèdent de nombreuses entrées et il est difficile de toutes les identifier. Si les solutions avancées précédemment en permettent pas de se débarrasser de la colonie de fourmis, l’ultime solution consiste à faire appel à un exterminateur certifié. Les sociétés spécialisées veillent à ce que la ou les reines soient tuées.

Par | 2017-12-15T13:26:04+00:00 15 décembre, 2017|Foire aux questions|0 commentaires

Leave A Comment