Montréal : (514) 351-8989
Laval : (450) 625-8989
Rive-Sud : (450) 449-7979
Guêpes 2018-03-13T09:45:16+00:00
Guêpe - C'est quoi une guêpe?

C’est quoi une guêpe?

Guêpe – C’est quoi une guêpe?

Définition d’une guêpe

Il est habituel de confondre les guêpes avec les abeilles. Elles possèdent en effet certaines similitudes, notamment en terme d’apparence mais sont néanmoins très différentes. Passons en revue la définition d’une guêpe afin de mieux comprendre son comportement et ses habitudes et d’être à même de plus facilement la reconnaître.
La guêpe est un insecte hyménoptère qui appartient, tout comme l’abeille, à la famille des apocrites. Son abdomen est jaune et il est rayé avec du noir. Cet insecte est la plupart du temps indésirable car il peut se révéler agressif, spécialement lorsqu’il est en quête de nourriture. La guêpe, contrairement à l’abeille, est carnivore. Elle est donc naturellement un prédateur et il est très commun de la retrouver dans nos assiettes. Lorsqu’elle est dérangée, la guêpe n’hésite pas à piquer en injectant du venin à sa victime. Les guêpes sociales construisent leur nid dans les murs ou le sol, en mastiquant des fibres de bois. Mélangées à leur salive, ces dernières se transforment en une sorte de pâte qui ressemble au final à du papier.
 

Les signes distinctifs de la guêpe

De couleur jaune et noire, son corps brillant, elle mesure généralement 3/4 po (19 mm) de long, mais peut varier entre dix et vingt-cinq centimètres. La guêpe est beaucoup plus fine et longiligne que l’abeille. Elle est donc élancée et ne comporte qu’une très légère pilosité. Contrairement à l’abeille, elle peut piquer plusieurs fois car elle conserve son dard. Ce dernier est lisse.

Elle est caractérisée insectivore car elle s’attaque aux insectes qu’elle mâche pour nourrir les larves dans le nid. Elle mastique également le bois pour y former une pâte qui servira à la construction de son nid. La guêpe est attirée par les viandes et sucreries. Elle peut piquer sans aucun motif ou encore parce qu’elle est dérangée. Contrairement à l’abeille qui pique une fois et meurt, celle-ci peut piquer plusieurs fois. Les ouvrières, les mâles ainsi que la vieille reine ne résistent donc pas aux nuits froides de novembre. Seules les jeunes reines y résistent et survivent pendant l’hiver.
 

Le rôle de la guêpe dans la nature

Tout comme l’abeille, la guêpe est un insecte très utile car pollinisateur. De plus, elle capture de nombreux autres nuisibles et s’avère être un redoutable prédateur. Malheureusement, lorsqu’elles vivent en colonie, les guêpes peuvent se révéler dangereuses, construisant leur nid directement dans la toiture ou les murs des maisons. Les ouvrières vont alors défendre leur territoire et celui qui a le malheur de s’aventurer à proximité du nid peut se faire violemment attaquer. Dans tous les cas, n’essayez jamais de détruire vous-même un nid de guêpes.