3 idées reçues expliquées par un exterminateur expert à Montréal.

Consulter notre vidéo Youtube.

L’automne arrive avec son lot d’envahisseurs pas nécessairement désirables dans nos maisons. Les rats et les souris sentent le froid québécois arriver et cherchent à s’en protéger en venant s’installer confortablement chez nous. Comment exterminer efficacement ces rongeurs ? Tout d’abord, pour traquer ces nuisibles, il faut tordre le cou à quelques idées reçues. Voici les explications d’un exterminateur de souris professionnel.

 

Avis #1 d’un exterminateurExterminateur souris, logo

Il faut mettre du fromage sur les pièges pour exterminer les rongeurs, car c’est ce qu’ils préfèrent.

 

C’est faux, les souris et les rats ne dédaignent pas le fromage, mais ce n’est pas du tout leur repas préféré ! Ils mangeront du fromage s’ils ne trouvent pas autre chose. Les souris ne sont pas difficiles et les rats, tout comme les souris, sont omnivores. C’est-à-dire qu’ils mangent de tout. Quand ils ont le choix, ils sont plus attirés par les denrées sucrées (donc les fruits). Ils aiment également les protéines (y compris les insectes), les légumes et les graines et céréales.

Saviez-vous que les souris et les rats sont sensibles au gout des aliments ? Ils sont capables de distinguer le salé du sucré ou encore de l’acidité. Cela leur est utile, car ils n’ont pas la capacité de régurgiter les aliments. S’ils veulent s’assurer que ce qu’ils convoitent est comestible, ils doivent d’abord le lécher. Ils peuvent ainsi, en fonction du gout, déterminer s’ils peuvent consommer l’aliment.

 

Leur odorat est également particulièrement développé. Ainsi, lors d’une éradication avec des pièges, il convient d’utiliser des appâts à l’odeur volatile. Les exterminateurs de souris et de rats professionnels préconisent l’utilisation du beurre d’arachide. C’est un excellent appât : il dégage une odeur appétissante et il se conserve longtemps à l’air libre, sans s’abimer.

 

Avis #2 d’un exterminateurExterminateur souris, logo

Le poison assèche le cadavre des rongeurs pour éviter les odeurs nauséabondes

 

D’après notre exterminateur à Montréal, cette affirmation est fausse. Le poison, que l’on appelle aussi le rodenticide, est un produit antiparasitaire destiné à tuer les rongeurs, mais il n’embaume pas leur dépouille. Si par hasard, vous tombez sur un cadavre de souris desséché, c’est qu’il est là depuis longtemps. C’est le temps qui l’a fait sécher, pas le poison.

 

Lorsque l’animal absorbe le rodenticide, il meurt et les liquides arrêtent de circuler dans son corps. Il entre alors en décomposition et la chair se met à pourrir. Lorsque le cadavre du rongeur est de petite taille, l’odeur désagréable est perceptible pendant deux ou trois jours et est assez peu incommodante. En revanche, s’il s’agit d’un rat à la taille plus imposante, la putréfaction va poser un véritable problème. L’odeur devient vite insoutenable et plus tard, lorsque les températures seront favorables, les vers et les insectes nécrophages (dermestes, attagènes et autres) vont rapidement coloniser le cadavre.

 

Les exterminateurs de souris conseillent de ne pas placer des rodenticides à l’intérieur de la maison. En effet, les rongeurs ont tendance à aller se cacher pour mourir et leur cadavre est souvent inaccessible. De plus, les enfants et les animaux domestiques courent un risque d’empoisonnement.

 

Avis #3 d’un exterminateurExterminateur souris, logo

Avoir un chat ou un chien est une solution efficace pour se débarrasser des rats et des souris.

 

Encore une fois, d’après l’expertise de notre exterminateur à Montréal, c’est faux. Sans remettre en cause les capacités de chasseur de votre animal de compagnie, il ne peut, à lui seul, stopper l’invasion. Si votre minou dépose fièrement sa proie devant la porte (quand ce n’est pas à l’intérieur !), cela reste une prise occasionnelle. Un animal ne peut lutter seul contre une invasion de rongeurs. Car il y a toujours invasion : les souris et les rats se reproduisent facilement toute l’année. Une seule souris femelle peut avoir jusqu’à 60 petits par an.

exterminateur mythe, concept du chat et de la souris

 

Avant de faire appel aux services d’un exterminateur de souris, voici quelques mesures de bon sens à respecter à la maison :

– Fermez, calfeutrez les portes, les fenêtres et les points d’entrées facilement accessibles.

– Évitez les fuites d’eau sous l’évier.

– Posez des grilles dans les conduits de ventilation.

– Maintenez votre cuisine propre, ainsi que les poubelles (y compris les bacs à compost).

– Stockez la nourriture sèche dans des contenants solides et hermétiques.

 

Si malgré tout vous ne parvenez pas à faire face à l’invasion, notre équipe d’exterminateurs à Montréal et ses environs mettra tout son savoir-faire à votre service.

 

Appelez les Exterminateurs Associés pour une éradication sure et durable.